Depuis la publication du règlement européen 101/2013 début février 2013 , l'utilisation d'acide lactique pour la décontamination de carcasses de bovins dans les abattoirs est autorisée.

Cette autorisation est soumise à des conditions strictes. L'utilisation d'acide lactique ne doit pas se substituer aux bonnes pratiques de la législation relative à l'hygiène dans les abattoirs. Les abattoirs doivent intégrer l'utilisation d'acide lactique dans leur système de gestion HACCP, également appelé système d'autocontrôle.

L'acide lactique fait ainsi office de moyen additionnel pour améliorer encore la décontamination microbiologique des carcasses de bovins. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a en effet estimé que le traitement à l'acide lactique offre une plus-value par rapport à un traitement exclusivement à l'eau potable.

L'échantillonnage des carcasses en vue d'évaluer le respect des critères microbiologiques doit être réalisé avant l'application de ces solutions d'acide lactique.

Toutes les conditions à respecter pour l'utilisation d'acide lactique figurent dans le règlement européen n° 101/2013 concernant l’utilisation de l’acide lactique pour réduire la contamination microbiologique de surface des carcasses de bovins. Vous pouvez aussi trouver plus d’information dans une circulaire de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).