L’Inspecteur d’hygiène fédéral agit sur le niveau local en tant que représentant de l’autorité fédérale de la Santé publique en matière d’aide médicale urgente. Il est l’interlocuteur du Gouverneur, des Bourgmestres, des professionnels de la santé et des citoyens.

L’Inspecteur d’hygiène fédéral est épaulé par un expert Incident and Crisis management (ICM),  un PsychoSocial Manager (PSM) et d’une équipe de direction médicale 112. L’équipe de direction médicale 112 comprend le directeur médical, le directeur médical adjoint et les infirmiers régulateurs. Ensemble, ils forment ce que l’on appelle le Cluster d’Inspection d’hygiène fédéral. La fonction de l'Inspecteur d’hygiène a fait l’objet en 2019 d’une réforme en profondeur afin de répondre de façon adéquate et uniforme aux besoins et exigences du terrain

Missions liées à l’Aide Médicale Urgente (AMU) et à la planification d’urgence

L’Inspecteur d’hygiène fédéral :

  • veille  à la bonne organisation de l’Aide Médicale Urgente. Il a donc  accès à tout moment :

- aux hôpitaux disposant d’une fonction SUS (Service d’urgence spécialisé),
- aux véhicules des services mobiles d’urgence (SMUR),
- au centre d’appel unifié,
- aux services d’ambulance et à leurs véhicules,
- ainsi qu’aux centres de formation des secouristes-ambulanciers.

Dans le cadre de sa mission de contrôle, il peut requérir tous les documents dont il a besoin. Il dresse des procès-verbaux pour les infractions qu’il constate. L’Inspecteur d’hygiène fédéral est épaulé par un infirmier responsable, entre autres, de l’encadrement des services d’ambulances collaborant à l’AMU et des insignes distinctifs authentifiant les secouristes-ambulanciers.

  • développe  au niveau provincial le volet médical des plans d’urgence et d’intervention pour des risques locaux connus et inventoriés: entreprises Seveso, accidents de transport routier, aérien, portuaire ou ferroviaire, inondations, explosions, incendies importants, et le cas échéant lors de manifestations à risque (rallyes, courses cyclistes, méga concert…).
  • met en œuvre  l’action locale des plans d’urgence élaborés au niveau fédéral (plan nucléaire, plans sanitaires, plan canicule …).
     

Missions liées à la commission de l’aide médicale urgente (COAMU)

L’Inspecteur d’hygiène fédéral préside les séances de la commission de l’aide médicale urgente (COAMU), l’organe consultatif proche du niveau provincial.

 

Missions en temps de crise

L’Inspecteur d’hygiène fédéral :

  • agit en tant que représentant du Ministre qui a la Santé publique dans ses attributions,
  • détient l’autorité administrative sur la discipline médicale,
  • communique au Ministre de la Santé publique et à la direction du SPF les circonstances du drame, et notamment, un état de situation des personnes impliquées dans une catastrophe survenue sur le territoire du Cluster dont il a la tutelle,
  • préconise de surcroît, les mesures conservatoires de Santé publique afin d’éviter une extension de l’urgence et de toutes les conséquences retardées,
  • entretient régulièrement des contacts avec le Gouverneur de la Province, les autorités communales, le personnel des centres de formation et de perfectionnement pour secouriste-ambulancier, le responsable du centre d’appel unifié, ainsi qu’avec les « Directeurs des Secours Médicaux ». Pendant et après une urgence collective, l’Inspecteur d’hygiène est assisté d’un Manager PsychoSocial pour la prise en charge des besoins psychosociaux des personnes impliquées et de la Direction Médicale 112 pour la prise en charge des appels médicaux au Centre de Secours 112.

 

Contact information

Coordonnées de contact de:

  • l'inspection d'hygiène provinciale (e-mail) :

- du Brabant wallon
- du Luxembourg
- de Liège
- du Hainaut
- de Namur