Quel est l’avenir de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles (Non Communicable Diseases - NCDs) en Belgique ?

 

Les NCD's (Non Communicable Diseases, en français Maladies non transmissibles), regroupent un ensemble de pathologies qui n’ont a priori rien en commun,comme des accidents vasculaires cérébraux, des cancers, des maladies mentales ou musculo-squelettiques. On parle souvent de “maladies chroniques” pour les NCDs car sont souvent de longue durée et d’évolution lente bien que certaines peuvent être très rapides. 
 
Les facteurs de risque sont bien identifiés et souvent similaires (tabac/alcool, mauvaise nutrition et obésité, inactivité physique, qualité de l’air…). Agir sur ces facteurs de risques aura donc un impact global sur les NCDs. De plus, des thérapies sont généralement disponibles pour traiter ces diverses maladies. Elles partagent ainsi la caractéristique de pouvoir être traitées lorsque la maladie est diagnostiquée et que le patient bénéficie d’un suivi adéquat. 
 
En Europe, la majorité des causes de décès et d’invalidités est attribuée à des maladies non transmissibles.
 
Pour toutes ces raisons, il est pertinent de considérer les NCDs comme un ensemble pour définir des politiques de santé publique futures.

Le jeudi 23 septembre au matin, les équipes One World One Health et Relations Internationales du SPF vous proposent de vous informer sur cette thématique lors d'un webinaire rassemblant différents experts. 

 

PROGRAMME :

Lien vers le programme (PDF)

 

ORATEURS : 

 
  • Dr. Laetitia Lempereur

    Laetitia Lempereur est coordinatrice de la recherche et de One World One Health au sein du Service public fédéral belge Santé, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement (SPF). Elle est responsable de la coordination et de la promotion du concept One Health et des politiques fondées sur des données probantes au sein et en dehors de l'institution.
    Elle est diplômée en tant que vétérinaire et a obtenu son doctorat avec une expertise reconnue en parasitologie vétérinaire par le Collège européen de Parasitologie vétérinaire. Elle possède une expérience et un intérêt dans le domaine des maladies infectieuses, en particulier sur des sujets tels que la surveillance et le contrôle des vecteurs et des maladies à transmission vectorielle ainsi que des zoonoses dans le cadre de l'approche One Health.
     
  • Prof. Brecht  Devleesschauwer

    Brecht Devleesschauwer est épidémiologiste à Sciensano et professeur invité en analyse de risque à l’Université de Gand. Il mène des recherches en santé publique axées sur les politiques dans le domaine des mesures composites de la santé de la population et des inégalités en matière de santé. En tant que membre du groupe de référence sur l’épidémiologie du fardeau des maladies d’origine alimentaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS / FERG), il a contribué à l’estimation du fardeau mondial des maladies d’origine alimentaire. Brecht détient un doctorat en santé publique et en sciences vétérinaires, et un master en biostatistique et en médecine vétérinaire.
     
  • WHO European Office for the Prevention and Control of NCDs (NCD Office) : 


    Le Bureau des NCD à Moscou (Fédération de Russie) dirige les travaux de l'OMS visant à renforcer les capacités nationales dans les 53 pays de la Région européenne de l'OMS pour prévenir et combattre les maladies non transmissibles (NCD) , promouvoir une approche intersectorielle et élaborer des politiques de lutte contre les maladies non transmissibles (NCD). La création du Bureau a marqué une étape importante dans l'engagement pris par la Fédération de Russie en septembre 2012 pour lutter contre les maladies non transmissibles (NCD) en Europe.

  • Lieven De Raedt :

    Lieven De Raedt est conseiller stratégique pour le service Relations internationales du Service public fédéral Santé, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement et responsable de la gestion des relations avec l'UE, l'OMS et l'OCDE dans le domaine de la santé. Il est diplômé en sciences politiques et en gestion publique.

Informations pratiques : 

Les orateurs s'exprimeront en français, néerlandais et anglais, une traduction en francais et néerlandais est tout de même prévue. 
Ce webinaire sera également interactif : vous aurez la possibilité de poser vos questions pendant la présentation. 

Inscrivez-vous sans tarder via ce lien 

 Le lien et les dernières informations pratiques vous seront envoyés quelques jours avant le webinaire.

CONTACT : 

Contactez-nous via communication@health.fgov.be