Les eaux de source sont exploitées par une source. Une source est constituée par un ou plusieurs point d’émergence naturel ou foré permettant le captage d’une eau provenant d’une nappe ou d’un gisement souterrain, la nappe ou le gisement étant situés dans les terrains dont la nature, l’épaisseur et l’étendue provoquent une filtration et en assurent la protection contre les risques de contamination.

La caractéristique principale d’une eau de source est le fait d’être potable dans son état naturel. La stabilité de composition dans le temps et la pureté originale ne sont pas un prérequis pour une eau de source.

Les eaux de source ne peuvent pas être traitées, sauf traitements autorisés. Elles sont réglementées par des normes européennes très sévères d’exploitation, de production et de qualité. Ces normes font l’objet de la directive 2009/54/CE qui est transposée en droit national par:

La composition chimique et physicochimique des eaux de source est cependant fixée ailleurs, à savoir:

  • L’arrêté royal du 14 janvier 2002 relatif à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine qui sont conditionnées ou qui sont utilisées dans les établissements alimentaires pour la fabrication et/ou la mise dans le commerce de denrées alimentaires

Avant de pouvoir être commercialisée, une eau de source doit faire l’objet d’une notification au SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Le dossier de notification doit  notamment contenir les données de composition de l’eau, attestée par des résultats d’analyses effectuées par un laboratoire accrédité.

Seules les eaux de source figurant dans cette liste peuvent être commercialisées en Belgique.

L’étiquetage des eaux de source ne peut contenir aucune allégation sauf les allégations nutritionnelles et de santé qui sont autorisées en vertu du règlement (CE) n° 1924/2006.

Autres sites intéressants: