La biodiversité est l’affaire de tous et chaque acteur de la société doit être impliqué

La biodiversité et les écosystèmes nous offrent individuellement et collectivement une multitude de biens et de services qui sont indispensables à notre dignité, nos cultures et notre bien-être et qui sont malheureusement trop souvent considérés comme acquis. Une meilleure prise de conscience des avantages de la biodiversité permet dès lors d’initier des actions en vue de sa protection. On considère souvent que ces biens et services vont de soi et sont inépuisables.

L’optimisation des avantages générés par cette biodiversité et la réduction des risques associés à la perte de biodiversité pour les sociétés, les entreprises et les consommateurs sont des mesures importantes dans le cadre d’une politique sociale responsable. Il est dès lors nécessaire d’associer l’action des autorités publiques à une approche qui combine, le cas échéant, le marché, les valeurs culturelles et la société civile, dans le dialogue avec toutes les parties prenantes.

L’accent sur la valeur socio-économique des écosystèmes et non pas sur la seule conservation de la nature est parfois méconnu ou incompris. Une utilisation efficiente des ressources et des matériaux ainsi que les modes de consommation et de production constituent deux pôles d’une utilisation durable de la biodiversité.

Même si certaines actions ont déjà été mises en œuvre par certains acteurs clés, l’amélioration de la compréhension de la valeur socio-économique de la biodiversité pour la société (entreprises, travailleurs, syndicats, acteurs locaux et consommateurs) est une étape indispensable pour la vision 2050 de notre société bas carbone, durable et efficace en terme d’utilisation des ressources naturelles et vers une bonne communication et, par conséquent, l’appropriation et l’intégration de la biodiversité.

Garantir l’accès pour tous aux services rendus par les écosystèmes et la biodiversité est dès lors une question de responsabilité sociétale.