Nos modes de consommation et de production hypothèquent notre avenir. Ils sont responsables de l’épuisement de nos ressources naturelles, de la biodiversité et des services écosystémiques. Préserver la biodiversité, c’est bien plus que protéger et conserver la nature. C’est aussi veiller à utiliser de manière durable nos écosystèmes et à assurer un partage équitable des avantages et des bénéfices qui sont tirés de l’exploitation des ressources naturelles.

Afin de remédier à cette situation, produire et consommer de façon à la fois durable (sans compromettre l’avenir des générations futures) et équitable (dans le respect de tous) est un enjeu majeur.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan fédéral 2009-2013 pour l’intégration de la biodiversité dans 4 secteurs fédéraux clés, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement a réalisé une étude intitulée « Modes de consommation et biodiversité: comportements des consommateurs et leurs connaissances et sensibilités concernant la biodiversité ».

L’objectif global de cette étude était d’identifier les mesures à mettre en œuvre par l’Etat fédéral afin d’orienter et/ou de modifier la demande de biens et de services destinés aux citoyens de manière à préserver et à restaurer la biodiversité, les écosystèmes et les services écosystémiques.

Sur base de cette étude et d’autres travaux, une campagne de sensibilisation a été lancée : #BeBiodiversity

L'étude complète et un résumé sont disponibles.