Vous vous demandez si l'utilisation d'un téléphone sans fil ou du WIFI vous met en contact avec un fort rayonnement électromagnétique et si cela implique dès lors un risque ? Tous les types d'appareils n'émettent pas la même quantité de 'rayons" et l'exposition à ceux-ci dépend de plusieurs facteurs, comme la puissance d'émission de l'appareil et la distance.

Réglementation applicable aux appareils de télécommunications sans fil

 
Tout comme les GSM, les appareils sans fil recourent aux ondes radio pour envoyer des informations (données, sons, images). Ils doivent dès lors répondre à la directive européenne R&TTE 1999/5/CE du 9 mars 1999 concernant les équipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunication et la reconnaissance mutuelle de leur conformité (R&TTE est l'abréviation anglaise pour « Radio and Telecommunications Terminal Equipment »). Cette directive fixe des critères essentiels pour prévenir les perturbations et protéger la santé et la sécurité de l'utilisateur et des autres personnes.
Le fabricant doit tester ses produits pour être certain qu'ils répondent à tous les critères. Les valeurs limites et les procédures de mesure sont décrites dans les normes européennes harmonisées conformes à la directive R&TTE.

Valeurs limites pour les appareils sans fil

Selon leur destination, les appareils sans fil utilisent certaines radiofréquences et ont différentes puissances d'émission maximales autorisées. Ces fréquences et puissances d'émission maximales ont été attribuées au niveau européen, dans le but de prévenir les interférences nocives et d'utilisation efficacement le spectre des radiofréquences. La réglementation européenne détermine, par exemple, la puissance d'émission autorisée des appareils WiFi et quelles radiofréquences ces appareils peuvent utiliser.

Par ailleurs, des valeurs limites sont définies pour chaque type d'appareils, que le fabricant doit respecter pour protéger la santé du consommateur contre les effets thermiques des ondes radio. La base scientifique qui détermine les valeurs limites, ce sont les recommandations de l'ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection), la Commission internationale sur la radioprotection non ionisante.

Selon l'ICNIRP, le débit d'absorption spécifique (DAS) ne peut dépasser les valeurs limites suivantes :
• 2 W/kg pour une exposition de la tête et du tronc (en moyenne sur 10 g de tissus);
• 4 W/kg pour une exposition des membres (en moyenne sur 10 g de tissus);
• 0,08 W/kg pour une exposition de tout le corps (on prend une moyenne sur le corps).
Les deux premières valeurs limites sont applicables aux appareils sans fil, la dernière à l'exposition aux rayonnements provenant des antennes d'émission de téléphone mobile.
 

Qu'est-ce que le DAS ?

On sait que les ondes radio sont absorbées par le corps. Cela signifie que l'énergie électromagnétique des ondes radio est convertie en chaleur dans le corps. C'est ce qu'on appelle l'effet thermique. En réaction à cet échauffement, notre corps enclenche ses mécanismes internes de refroidissement, la température du corps restant ainsi constante. Cet effet thermique n'engendre des dommages de santé qu'en cas d'intensité élevée.
La grandeur utilisée pour évaluer l'absorption de chaleur est le débit d'absorption spécifique (DAS, en anglais SAR « Specific Absorption Rate »), qui s'exprime en watts par kilogramme (W/kg). La valeur DAS décrit en fait la vitesse à laquelle l'énergie des ondes radio est absorbée dans le corps. 


Le contrôle du respect de cette réglementation est effectué par le SPF Économie, Classes moyennes et Energie.

Risques sanitaires

Les valeurs limites existantes ont été fixées afin de protéger contre des effets à court terme connus (charge thermique). La plupart des appareils sans fil ont une faible puissance d'émission et ne constituent dès lors aucun risque de lésion thermique.
On sait moins si d'autres effets sont possibles à long terme. C'est pourquoi nous donnons également ici une série de recommandations sur la façon d'éviter une exposition inutile.
Certaines personnes se plaignent de problèmes de santé lorsqu'elles utilisent un appareil sans fil ou lorsqu'elles se trouvent à proximité de lignes à haute tension et d'appareils électriques. Ce phénomène est décrit à la rubrique "Hypersensibilité électromagnétique".

Dans les rubriques suivantes, nous aborderons plus en détail le fonctionnement des téléphones sans fil domestiques, babyphones, WIFI et Bluetooth. Nous ferons référence à la législation en vigueur et examinerons les valeurs limites applicables. Ensuite, nous établirons une comparaison avec leurs valeurs DAS. Vous pouvez télécharger toutes les informations de cette rubrique dans son ensemble en tant que document PDF (fiche d'information "Appareils sans fil").
 

Document