CONFLITS D'INTERETS
Suite entre autres aux discussions concernant les avis sur la grippe H1N1 au niveau de l’OMS ou sur le Mediator en France, l’attention du public et des médias est focalisée sur les conflits d’intérêts des experts scientifiques.

Le CSS est la première institution d’avis scientifique en Belgique à avoir développé sa propre philosophie et avoir mis en place une approche complète concernant la gestion des déclarations des intérêts et des possibles conflits par une Commission de Déontologie. Cette approche va bien au-delà de la simple déclaration sur l’honneur et est basée sur 7 principes:

  • Il est impossible d’être expert sans avoir des intérêts.
  • Un intérêt est différent d’un conflit d’intérêt.
  • Les experts doivent communiquer/rendre publics leurs intérêts de manière transparente.
  • Ce n’est pas l’expert lui-même qui doit juger si un intérêt conduit à un conflit potentiel.
  • Il n’est pas suffisant d’identifier les conflits potentiels, il faut aussi les gérer.
  • La transparence est nécessaire en matière d’intérêts et de conflits potentiels lors de l‘émission et de la communication d’un avis.
  • D’autres institutions doivent aussi appliquer un système de gestion des conflits potentiels d’intérêts; il est tout indiqué de collaborer pour ce faire.
     

Cliquez ici pour plus d'infos sur la procédure.

Cliquez ici pour le template déclarations d'intérêt générale et ad hoc

Cliquez ici pour la liste des experts et leurs déclarations d'intérets.

 

Document