Les autorités fédérales sont légalement chargées d’établir une vision stratégique fédérale de développement durable à long terme (horizon 2050).
Cette stratégie de l’Etat fédéral reprend :
• des objectifs politiques à l’horizon 2050 ;
• des objectifs intermédiaires par décennies ;
• et des indicateurs permettant de suivre l’atteinte de ces objectifs.
Ces objectifs et indicateurs doivent notamment répondre aux engagements pris par la Belgique aux niveaux international et européen.

Chaque acteur de la loi de coordination de la politique fédérale de développement durable du 5 mai 1997 a contribué à définir cette vision à long terme. Il s’agit de la Commission Interdépartementale du Développement Durable(CIDD), du Conseil Fédéral du Développement Durable (CFDD) et de la Task Force Développement Durable du Bureau du Plan (TFDD). De nombreux experts de tous les services publics fédéraux et services publics de programmation se sont impliqués dans ce processus. La société civile et le Parlement ont également été consultés avant d’aboutir au texte.

La vision stratégique à long terme du développement durable de l’Etat fédéral a été approuvée par le gouvernement le 17 mai 2013. Une brochure présente ce document stratégique au grand public.

Les objectifs proposés tentent d’atteindre l’état de la situation souhaité en termes de développement durable pour la société belge à l’horizon 2050. 56 objectifs sont regroupés sous 4 grands thèmes :
• une société qui promeut la cohésion sociale (santé, cohésion sociale et lutte contre la pauvreté, emploi) ;
• une société qui adapte son économie aux défis économiques, sociaux et environnementaux (modes de consommation et de production, alimentation, énergie, mobilité et transports) ;
• une société qui préserve son environnement (changements climatiques, ressources naturelles, air intérieur et extérieur, biodiversité) ;
• une société soutenue par l’autorité fédérale qui assume sa responsabilité sociétale (pouvoirs publics, finances publiques, politique scientifique, coopération au développement).

Pour chaque objectif, un ou des indicateurs de suivi sont proposés et définis. Soit ils existent déjà, soit ils devront être mis en place. Ils sont liés directement à l’objectif ou permettent de cerner partiellement l’état de la situation souhaitée.

Les plans fédéraux de développement durable établis tous les 5 ans sont les instruments qui reprennent les mesures et actions concrètes établies et mises en œuvre par l’autorité fédérale pour atteindre les objectifs de cette vision stratégique et ainsi se rapprocher de la situation souhaitée pour 2050.