Chaque année, en Belgique, on recense quelque 60.000 nouveaux patients touchés par le cancer. Bon nombre parmi nous seront tôt ou tard confrontés, de près ou de loin, à cette maladie. De nombreuses familles sont ou seront par conséquent affectées par la souffrance d'un(e) proche et devront faire face à des difficultés d'ordre psychologique, financier et/ou organisationnel liées au cancer. Le cancer constitue un défi majeur de santé publique. Selon les statistiques publiées par la Fondation Registre du Cancer, on prévoit une augmentation de l’incidence (nombre de nouveaux cas par an en Belgique) de plus de 21% à l’horizon 2020.

Le plan cancer est une priorité d'un point de vue humain, sociétal et bien évidemment aussi politique. Lancé le 10 mars 2008 par le ministre de la Santé publique de l'époque, il consiste en un plan d'action à long terme qui intègre tous les aspects de la lutte contre cette maladie. Il vise à soutenir tant les médecins que les patients et leur famille, et de manière plus générale, tous ceux et celles qui sont confrontés au cancer dans leur quotidien. De nombreux travaux préparatoires, débats et rencontres ont précédé le lancement de ce plan cancer.

Le plan cancer comprend 35 actions qui correspondent à autant de domaines dans lesquels des projets (projets-pilotes ou projets de recherche) et réalisations sur le terrain sont développés. Le SPF Santé publique est responsable de la mise en place et du suivi de 15 actions.

Le Centre du Cancer est opérationnel depuis le 1er septembre 2008 et poursuit trois missions importantes:

  • suivre et évaluer la politique belge en matière de cancer
  • proposer de nouvelles stratégies pour lutter contre le cancer
  • intervenir en tant qu'organe d'avis scientifique dans le cadre de la politique du cancer

Le Centre du Cancer dresse régulièrement un état de la situation, que vous pouvez retrouver sur leur site web. Lisez également le plan cancer 2008-2010.