Pour répondre au besoin urgent de faire face à la triple crise des changements climatiques, de la perte de biodiversité et de la pollution, l’Union européenne et ses États membres se sont dotés du Pacte vert européen, une feuille de route ambitieuse dans le but de protéger l’environnement et atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050. 

Dans la continuité du Pacte vert, la présidence placera la transition verte au cœur de ses priorités. Elle entend ainsi mettre l’accent sur la nécessité d’atteindre une société plus durable, résiliente et circulaire, tout en ne laissant personne de côté. 

Les priorités de notre présidence  

Pour maintenir le cap vers la réalisation de ces objectifs, la Belgique a focalisé sa Présidence sur trois priorités complémentaires qui soutiennent le principe « un monde, une santé » (One World One Health) :  

Adaptation et résilience   

Les experts du SPF faciliteront le débat autour de la prochaine communication de la Commission européenne sur les risques liés au climat, dans le contexte de l'évaluation européenne des risques climatiques réalisée par l'Agence européenne pour l'environnement. 

En ce qui concerne la biodiversité, le SPF favorisera les échanges sur le rôle essentiel que peuvent jouer des solutions fondées sur la nature et veillera à diffuser le nouveau concept de « Regenerative Sustainability ». Pour ce faire, le SPF organisera une conférence dédiée à cette nouvelle approche, dérivée du Pacte vert, qui vise à rendre à la nature davantage que ce que l’on lui soutire.  

Économie circulaire  

La Présidence belge fera avancer les négociations sur des dossiers critiques en matière d’économie circulaire et de lutte contre la pollution.  

Grâce aux experts du SPF, la Belgique cherchera à lancer la réflexion sur les prochaines étapes post-2024, en vue d'établir les bases d'un plan d’action pour la gestion durable de ressources limitées. De même, la Présidence belge et notre SPF pousseront l’UE à poursuivre la bonne mise en œuvre de la stratégie pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques. Sur le plan international, plusieurs de nos pilotes coordonneront la position européenne dans les négociations sur la création d’un futur traité sur la pollution plastique

 

Transition juste 

La transition vers une économie et une société respectueuse des limites planétaires implique des changements économiques et sociaux majeurs. Cependant, de nombreux citoyens s'inquiètent du caractère équitable de cette transition. Selon un sondage Eurobaromètre réalisé en 2022, la moitié des personnes interrogées pensent que l'Union européenne n'en fait pas assez pour assurer une transition juste pour tous. 

La Présidence belge mettra tout en œuvre pour construire une transition juste vers une société climatiquement neutre et résiliente, en ne laissant personne de côté. Ces considérations seront au cœur des discussions sur la poursuite de la mise en œuvre du Pacte vert et sur l’avenir de la politique climatique et environnementale de l’UE. En parallèle, la Présidence travaillera à établir un cadre politique européen pour une transition juste, notamment à l’occasion du Conseil informel et de la Conférence Internationale pour une transition juste. Ces événements devront permettre d’identifier les initiatives politiques et les outils européens nécessaires pour s'assurer que la transition verte est intrinsèquement une transition juste.  

Ces trois priorités se renforcent mutuellement. Une gestion plus circulaire des ressources est notamment nécessaire à l’établissement d’une société plus indépendante en matière d’accès aux matières premières et plus résiliente face aux changements climatiques, à la pollution et à la perte de biodiversité. Cette transition doit se faire avec les citoyens afin qu’ils prennent activement part à ce processus de transformation durable.  

Les dossiers européens majeurs  

La Présidence belge tombe à un moment charnière. D’un côté, notre pays doit veiller à faire aboutir une série d’initiatives politiques européennes qui permettront de poursuivre la mise en œuvre du Pacte vert. D’un autre côté, beaucoup de grands dossiers engageant l’Union au-delà de 2024 < lien vers sous-page au-delà de 2024 > doivent encore être lancés.  

Ainsi, en vue d’atteindre la neutralité climatique d'ici à 2050, la présidence belge cherchera à conclure divers dossiers comme le paquet « Ajustement à l’objectif 55 » (Fit for 55). Elle mènera également les débats sur l’objectif climatique de l'UE pour 2040, qui sera prochainement mis sur la table par la Commission européenne. Le SPF organisera d’ailleurs un événement dans le cadre de la Présidence rassemblant les ministres européens pour en discuter.  

Il revient donc à la Belgique de mettre « sur les bons rails » ces initiatives d’importance majeure pour l’avenir de l’Europe. C’est un enjeu spécifique pour notre pays qui jouera ainsi un rôle clé dans l’élaboration du programme stratégique de l’UE pour la période 2024-2029.  

Un programme ambitieux sur la scène internationale 

Sur la scène internationale < lien vers sous-page sur la scène internationale >, la Belgique sera particulièrement active afin d’inscrire les priorités de sa présidence en haut de l’agenda des multiples conférences et réunions qui jalonneront le premier semestre 2024.  

Le SPF soutiendra notamment les efforts de la présidence pour pousser l’UE à maintenir un niveau élevé d’ambition par rapport à ses engagements internationaux pour la biodiversité, que ce soit dans le cadre de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD), du Traité BBNJ (« Biodiversity Beyond National Jurisdiction - Biodiversité au-delà de la juridiction nationale ») ou encore de la Commission Baleinière Internationale (CBI).  

Dans cette perspective, il organisera un événement afin de poursuivre et de renforcer l’engagement de la coalition Blue Leaders en faveur de la protection de la biodiversité en haute mer. Plusieurs pilotes de notre SPF veilleront, par ailleurs, à permettre à la présidence de jouer un rôle ambitieux et constructif lors de la COP14 de la Convention sur la conservation des espèces migratrices.