Manuel belge d'audit clinique en imagerie médicale

 

La directive européenne 2013/59/Euratom a été publiée fin 2013. Cette directive remplace notamment la précédente directive 97/43/Euratom relative à la protection des patients. À l’instar de la directive 97/43/Euratom, la directive 2013/59/Euratom oblige les États membres à insérer dans leur réglementation un cadre prévoyant l’exécution d’audits cliniques selon des procédures nationales. L' Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) est en train de transposer la directive 2013/59/Euratom en droit belge.

Afin de se préparer à cette future obligation de réaliser des audits cliniques, la BELMIP a rédigé le document B-QUAADRIL. B-QUAADRIL est l'abréviation de "Belgian Quality Assurance Audit for Diagnostic Radiology Improvement and Learning". Il s'agit d'un manuel regroupant des critères de qualité qui permettent aux services d’imagerie médicale de tester leur méthode de travail. La première étape consiste en une auto-évaluation au sein du service lui-même. Un audit interne est ensuite effectué. Pour terminer, le service fait également l’objet d’un audit clinique externe. Les critères de qualité précités peuvent aider le secteur à évaluer et optimaliser la qualité de tous les services utilisant des applications radiologiques.

Le B-QUAADRIL a été finalisé pour les services de radiologie. Sa version la plus récente est celle de juillet 2018. Elle est disponible ici.

Dans les mois à venir, le document sera encore examiné par des experts issus de services connexes afin de vérifier s'il est assez clair pour ces services et de clarifier les points qui demanderaient des éclaircissements. Vous pouvez trouver le formulaire de commentaires ici. La date limite pour l'envoi des commentaires est le 16 septembre.