En juin, toutes les entreprises belges qui ont importé, en 2019, du bois et des produits dérivés du bois visés par le règlement RBUE ont été contactées par le SPF. Le courrier envoyé rappelle l'importance du règlement européen dont l’objectif principal est d’interdire le commerce du bois coupé illégalement sur le territoire de l’Union.  
 
La lettre détaille notamment :

​Les entreprises se sont aussi vues proposer un soutien et une formation supplémentaires dans le cadre du Projet LIFE Legal Wood. Les promoteurs du projet ont ouvert une enquête sur le règlement. Les opérateurs ont jusqu’au 1er septembre pour donner leur avis sur sa mise en œuvre.