Le Comité consultatif de Bioéthique s’est penché sur la situation qui se présente au médecin quand est formulée une demande d’interruption de la grossesse en présence d’une pathologie lourde du fœtus, découverte à un stade avancé de la grossesse, c’est-à-dire un stade où le fœtus est viable s’il venait à naître.

Après avoir rappelé le cadre juridique existant qui ne se prononce pas sur la manière dont doit être posé tel geste, le Comité analyse la problématique et formule quatre recommandations dans son avis n° 71 relatif à la pratique d’une interruption tardive de grossesse pour raisons médicales.

 

L'avis est disponible sur : www.health.belgium.be/bioeth

Contact information

Secrétariat du Comité consultatif de Bioéthique de Belgique:

Eurostation II, 7ème étage, loc. 07C040
Place Victor Horta, 40 bte 10
1060 BRUXELLES
BELGIQUE

+32 (0)2 524 91 84 - Sophie Bertrand,  Responsable de l'Information
+32 (0)2 524 91 87 - Secrétariat