La semaine dernière, la présidence belge du Conseil de l’UE a organisé une réunion conjointe des directeurs généraux de la santé et du groupe « Santé publique » du Conseil de l’UE en vue d’entamer des discussions d’intérêt commun, notamment sur la préparation aux urgences sanitaires.

Les 8 et 9 février 2024, le présidence belge du Conseil de l’UE a accueilli une réunion conjointe des directeurs généraux de la santé et du groupe « Santé publique » du Conseil de l’UE. La préparation aux urgences sanitaires faisait partie des sujets d’intérêt commun abordés par les deux groupes dans le cadre de leurs discussions sur les répercussions de la pandémie de COVID-19.

Au cours de son discours d’ouverture, le Dr Dirk Ramaekers, président du Comité de Direction de notre SPF, a salué l’adoption du paquet législatif de l’Union européenne de la santé visant à renforcer la capacité de l’Union à gérer les crises sanitaires. Toutefois, il a aussi souligné la nécessité pour l’UE de ne pas oublier les leçons tirées de la crise de COVID-19 à l’approche des élections européennes. D’après lui, il faut continuer à œuvrer pour garantir la mise en place totale de l’Union européenne de la santé afin de se préparer aux nouvelles crises, dont certaines sont d’ailleurs déjà prévisibles, notamment les nouvelles maladies transmissibles à potentiel pandémique, la hausse de la résistance aux antimicrobiens ou les répercussions du changement climatique.

Faisant écho à cet appel, l’ancien conseiller médical en chef de la Maison Blanche, Dr Anthony Fauci, qui a participé à la réunion en ligne, a indiqué que « les maladies infectieuses émergentes ne constituent pas un phénomène exceptionnel, mais bien un défi sans fin. Les leçons tirées dernièrement reposent sur un constat lucide : nous devrions être perpétuellement préparés [aux crises] ».

Que ce soit aux États-Unis d’Amérique ou au sein de l’Union européenne, une chose est sûre : les crises sanitaires ne connaissent pas de frontières et elles se propagent rapidement. C’est pourquoi nous devons nous assurer que l’UE dispose d’un cadre de gouvernance et de leadership clair en cas d’urgence sanitaire. Or, nous estimons que les contours du paysage européen actuel en matière de gouvernance en temps de crise sanitaire sont devenus plutôt difficiles à cerner, étant donné que bon nombre de plateformes et d’acteurs différents ont été créés en réponse à la pandémie de COVID-19. La présidence belge du Conseil de l’UE s’engage donc à continuer le travail essentiel effectué par ses prédécesseurs dans le but de clarifier le cadre de gouvernance de crise de l’UE avant la prochaine urgence (sanitaire).

Sous son slogan « A Europe that cares, prepares, and protects », la Belgique entend renforcer l’Union européenne de la santé et garder la santé parmi les priorités de l’agenda européen, comme en témoigne son édition spéciale de la revue Eurohealth, rédigée avec le soutien de l’Observatory on Health Systems and Policies.


 

A Europe that cares, prepares, and protects

Téléchargez ici la version électronique de notre publication « A Europe that cares, prepares, protects: Strengthening the EU Health Union » (uniquement disponible en anglais).

EU2024BE : coup de projecteur sur nos priorités « santé »

Téléchargez ici la version électronique de notre brochure sur nos priorités santé dans le cadre de la présidence belge du Conseil de l'UE.