Depuis 2016,  la loi belge interdit la vente en ligne d’e-cigarettes et d’e-liquides avec nicotine. L’objectif de cette mesure est d’éviter la vente de produits non notifiés ou non contrôlés et de garantir une sécurité optimale aux consommateurs.

Cependant, malgré cette interdiction, le commerce en ligne d’e-cigarettes et de recharges ne désemplit pas. Pour mettre fin à ce problème, la douane et le service Inspection du SPF Santé publique contrôlent toutes les deux semaines les paquets de produits du tabac achetés sur internet.

Ce 4 janvier 2018, 400 paquets de e-cigarettes et de recharges achetés en ligne ont été interceptés et saisis pour destruction. Tous étaient non conformes et ne répondaient pas aux normes d’étiquetage et de composition des produits du tabac.

Le SPF Santé publique rappelle que les produits achetés en ligne ne sont pas contrôlés. Ils peuvent être dangereux et présenter des risques importants pour la santé du consommateur. Par exemple, un emballage mal fermé ou un mauvais dosage de la nicotine peut avoir des conséquences regrettables pour les enfants.

Afin d’éviter toutes mauvaise surprises, les consommateurs peuvent se rendre partout en Belgique dans les nombreux magasins spécialisés en e-cigarettes. Ceux-ci proposent en toute légalité une large gamme d’e-cigarettes et d’e-liquides, enregistrés auprès du gouvernement, dont la composition est sûre et contrôlée.

Document