Assurer un air intérieur de qualité est devenu un enjeu crucial de santé publique. Nous passons plus de 85% de notre temps dans des espaces clos, que ce soit chez nous, au restaurant, dans une salle de sport ou encore au cinéma. Et cet air intérieur que nous respirons peut parfois être pollué par des poussières, des produits chimiques, des micro-organismes, des bactéries et … des virus. Pour limiter la propagation de ces contaminants : aérez, ventilez et purifiez !  
 
Dans le cadre de la pandémie, les secteurs de l’horeca, de la culture, du sport ou encore de l’événementiel mettent en place différents outils permettant d’assurer un air intérieur de qualité dans leurs locaux et vivent au rythme du Baromètre corona | Coronavirus COVID-19 (info-coronavirus.be)
 
 Accueillir le public en toute sérénité

« Respirez, vous êtes au ciné  ! »  traduit la volonté de la Fédération des Cinémas de Belgique (FCB) de garantir la qualité de l’air dans ses salles. Ayant à cœur de rassurer le public quant à leur capacité à accueillir les spectateurs en toute sécurité, la FCB a sollicité le SPF Santé publique. C’est ainsi que les experts du SPF ont développé une méthode de calcul permettant de déterminer le nombre maximal de personnes autorisées dans une salle (« la jauge autorisée ») en fonction des critères du baromètre corona. Le résultat  prend non seulement en compte la capacité de la salle mais aussi les niveaux de performance des systèmes de ventilation et de purification. L’efficacité de ces systèmes est d’ailleurs fondamentale dans la lutte contre le COVID 19.

La transparence, gage de confiance

La FCB est pionnière dans l’utilisation de cet instrument de mesure qui sera mis en œuvre dans les salles partenaires du projet. Cette initiative repose sur une démarche volontaire et autocontrôlée. Chaque exploitant encode, génère, contrôle ses propres données et les met à la disposition du  SPF. De cette façon, c’est l’exploitant qui maitrise la démarche et est responsable de l’affichage du label. De son côté, le SPF garantit la qualité de l’instrument de mesure qui devrait permettre aux exploitants de salles de cinéma d’obtenir des données fiables sur la qualité de l’air intérieur.
Cette démarche a valeur de projet-pilote. Très prometteuse, elle doit être évaluée sur base des résultats qui seront fournis par les cinémas partenaires avant de pouvoir être mise en œuvre par d’autres opérateurs.