TABLE DES MATIÈRES 

 

Dans quel hôpital pouvez-vous faire appel à un médiateur interculturel ?

 

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des hôpitaux dans lesquels les médiateurs interculturels et/ou les coordinateurs de la médiation interculturelle sont actifs. Pour chaque hôpital, nous indiquons la personne responsable pour la médiation interculturelle, comment la contacter, et pour quelle(s) langue(s) ou groupe ethnique les médiateurs sont disponibles.

Ainsi, vous pouvez adresser un patient étranger ou de langue maternelle étrangère en fonction de la disponibilité du médiateur interculturel. Dans ce cas, il est préférable de contacter le responsable de la médiation interculturelle ou le médiateur interculturel à l’avance. De cette façon, vous serez certain que votre patient pourra faire appel à un médiateur interculturel.

Dans les hôpitaux où il y a uniquement un coordinateur de la médiation interculturelle, vous pourrez vérifier avec lui ou elle de quelle manière votre patient pourra bénéficier d’assistance linguistique ou de médiation interculturelle.

Vous cherchez un médiateur interculturel ou un coordinateur de la médiation interculturelle ?

Il est évidemment possible qu’il n’y ait pas de médiateur interculturel pour la langue demandée dans l’hôpital de votre choix. Dans ce cas, vous pouvez contacter un service d’interprétation sociale ou un service de médiation interculturelle auprès de qui vous pourrez réserver un interprète social ou un médiateur interculturel en face à face ou à distance.

 

Comment demander le financement d'un médiateur interculturel ?

 

Les hôpitaux généraux et psychiatriques peuvent demander le financement d’un médiateur interculturel et/ou un coordinateur de la médiation interculturelle auprès du SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement annuellement. Le traitement des demandes, l’évaluation et l’accompagnement des initiatives dans le domaine de la médiation interculturelle se feront par la cellule de coordination Médiation Interculturelle.

D’autres institutions de santé à savoir les maisons médicales, les centres FEDASIL, les médecins généralistes ne sont pas financés par le projet de médiation interculturelle. Ils ne peuvent donc pas faire appel gratuitement à des médiateurs interculturels en face à face. Ils peuvent néanmoins faire appel gratuitement à la médiation interculturelle à distance (via vidéoconférence).