Citoyens

Tout le monde a droit à des soins de qualité et de sécurité. Les établissements de soins, tels que les hôpitaux ou les maisons de repos, y sont très attentifs. Bien entendu vous, en tant que patient, client, résident ou visiteur, jouez également un rôle essentiel dans la prévention des incidents et des erreurs au cours du processus de soins. Après tout, la sécurité des patients concerne tous les usagers qui bénéficient de ces soins.


10 conseils pour contribuer à la sécurité des soins

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de sujets sur la sécurité des soins, avec des informations et des conseils utiles sur la façon dont vous et vos proches pouvez contribuer activement à améliorer cette sécurité.

 

CONSEIL N° 1 : Donnez votre nom, prénom et date de naissance à tout professionnel de la santé qui vous le demande et montrez-lui votre bracelet d’identification

Pendant votre séjour, vous devez porter un bracelet d'identification, depuis votre admission à l'hôpital jusqu'à votre sortie. Les prestataires de soins de santé contrôlent régulièrement votre identité grâce à ce bracelet. Ils vous demanderont également votre prénom, nom et date de naissance pour vérifier ces données. De cette façon, ils savent qui vous êtes et peuvent vous fournir des soins qui vous sont prescrits en toute sécurité. N'oubliez pas de parler à un prestataire de soins si vous n'avez pas reçu de bracelet, si vous l'avez perdu ou si les informations qui y figurent  sont incorrectes ou difficiles à lire.

 

CONSEIL N° 2 : Communiquez des informations complètes sur votre état de santé, sur les médicaments que vous prenez et vos allergies 

Lors de votre admission, donnez toutes les informations sur votre santé aux professionnels  qui vous soignent. Donnez-leur un aperçu de vos maladies passées, des traitements et des médicaments que vous prenez. Mentionnez également vos allergies, par exemple aux produits de contraste, aux antibiotiques, au latex, aux pansements adhésifs,... Amenez avec vous les médicaments que vous prenez à domicile.


CONSEIL N° 3 : Discutez du déroulement de votre admission

N’hésitez pas à poser des questions sur la durée et le déroulement de votre intervention ou de votre traitement. Demandez ce que vous pouvez faire vous-même pour que votre rétablissement se passe le mieux possible.

CONSEIL N° 4 : Posez des questions

Ne laissez rien dans l’ombre : si quelque chose n’est pas clair, si vous hésitez ou si vous êtes inquiet, parlez-en sans tarder à votre médecin, votre infirmière ou autres professionnels de santé. Assurez-vous de comprendre pourquoi on vous prescrit un traitement ou des examens et insistez si vous ne comprenez pas bien les réponses.

CONSEIL N° 5 : Exprimez-vous s'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas avant de donner votre consentement

Vous ne pouvez consentir à un traitement que si vous disposez de toutes les informations préalables. Pour certains traitements, le médecin vous demandera explicitement votre autorisation et vous soumettra un document de « consentement éclairé » à signer. Avec ce document, vous consentez au traitement, à l'intervention ou à l’examen proposés par le médecin, en pleine connaissance des risques éventuels. Si vous refusez un traitement, le médecin doit respecter votre refus. Il doit alors vous informer des conséquences possibles et éventuellement vous proposer une alternative. Vous avez toujours le droit de changer d’avis dans l’avenir, d’accepter ce que vous avez refusé dans le passé ou de refuser un traitement auquel vous avez consenti dans le passé.

CONSEIL N° 6 : Posez des questions sur vos médicaments

Les médicaments sont toujours administrés avec beaucoup de précaution et de précision. Soyez vous-même attentif lorsque vous recevez des médicaments. Posez des questions si la couleur ou la forme de vos médicaments est différente de ce à quoi vous vous attendez ou si on vous donne plus ou moins de médicaments que d'habitude. Et demandez plus d'informations si vous ne savez pas à quoi sert le médicament.


CONSEIL N° 7 : Lavez-vous les mains après avoir éternué outoussé, ainsi qu'après être allé aux toilettes

Une bonne hygiène des mains est importante pour prévenir la propagation des bactéries et éviter les infections. Un professionnel de la santé se désinfectera toujours les mains avant de vous toucher. N'oubliez pas de leur en parler au cas où ils l'oublieraient. Votre propre hygiène est également importante. Lavez-vous les mains à l'eau et au savon avant de manger et après être allé aux toilettes. Et désinfectez régulièrement vos mains avec la solution alcoolique pour les mains. Des mains propres réduisent le risque d'infection.


CONSEIL N° 8 : Evitez les chutes

Malheureusement, parfois des chutes se produisent dans les établissements de soins. Ils font tout leur possible pour éliminer les fils électriques qui traînent et les autres obstacles, mais il vous appartient également de rester prudent. Prenez votre temps pour vous lever et demandez de l'aide lorsque vous vous déplacez pour la première fois après une opération. Portez des chaussures fermées avec une bonne semelle antidérapante qui vous offre un bon soutien, et allumez la lumière lorsque vous vous levez la nuit. Utilisez une aide à la marche si nécessaire. Ne vous appuyez pas sur la table de chevet ou le support de perfusion et laissez le moins d'objets personnels possible sur le sol. Il est recommandé d'amener avec vous les aides à la marche que vous utilisez à votre domicile.


CONSEIL N° 9 : Discutez de votre sortie d’hôpital : les conditions, le moment, les soins à domicile, les médicaments, etc.

Respectez les accords que votre prestataire de soins a passés avec vous au sujet du traitement. Demandez ce que vous pouvez faire et ne pas faire et assurez-vous de savoir quand aura lieu le prochain contrôle. Prenez déjà rendez-vous, le cas échéant. Passez en revue votre liste de médicaments de sortie avec l'infirmièr( e ). Faites-lui savoir si vous avez reçu des informations contradictoires (par exemple sur les médicaments). Renseignez-vous auprès de qui vous pouvez vous adresser si vous avez des questions après votre retour à domicile.


CONSEIL N° 10 : Signalez les incidents et les situations dangereuses

Un incident de sécurité est un événement involontaire survenant au cours du processus de soins et compromettant la sécurité du patient, du client ou du résident. Vous, patients, clients ou résidents êtes bien placés pour détecter les vices cachés. Il est important de les signaler. De nombreuses institutions de soins proposent des outils spécifiques à cet effet. Ellesdisposent également d'un point de contact ou proposent des outils spécifiques pour effectuer ce signalement. N’hésitez pas à poser des questions aux professionnels de santé à ce sujet.
 



Sites web intéressants

 

Document

Contact information

QS Team
Avenue Galiléé 5/2
1210 Bruxelles

Tel. 02/524.85.78