Depuis le 1er juillet 2013, sur base d’un rapport qui est le résultat d’un projet d’étude inter-universitaire concernant l’approche de la douleur chronique en Belgique, une triple initiative a été prise afin de donner une forme à la gestion de la douleur dans les hôpitaux aigus belges :

  • Chaque hôpital aigu en Belgique (n=102) reçoit un financement pour l’installation d’une équipe algologique multidisciplinaire. Ce financement est régi par l’article 63quater de l’AR concernant le règlement du budget des moyens financiers dans les hôpitaux. Des moyens financiers sont prévus pour un médecin-coordinateur ainsi qu’un soutien infirmier et psychologique en fonction du nombre de lits agrées par hôpital. Leur tâche principale est de sensibiliser et former les collègues dispensateurs de soins de tous les services de l’hôpital par rapport à la détection et au traitement de la douleur dans l’hôpital.
  • 35 hôpitaux reçoivent sur base d’une convention avec le SPF Santé publique un financement forfaitaire fixe pour le développement d’un centre multidisciplinaire pour le traitement de la douleur chronique. A côté du traitement spécifique des patients sur base du modèle bio-psycho-social, la mission de ces centres est également de former un réseau de connaissance avec les équipes alogiques dans des hôpitaux qui ne disposent pas d’un tel centre de traitement.  Ce réseau permet de partager l’expertise concernant la prévention et la détection rapide de la douleur chronique et d’assurer un bon référencement de ces patients.
    ⇒ Liste des hôpitaux qui ont un contrat "centre multidisciplinaire pour le traitement de la douleur chronique"
    Feedback individuel pour les centres de traitement multidisciplinaires de la douleur chronique (données 2014)

  • Les 13 équipes existantes, spécifiques dans l’approche de la douleur chez les enfants sont maintenues et ont également comme tâche principale de sensibiliser et de former les collègues dispensateurs de soins de tous les services pédiatriques des hôpitaux par rapport à la détection et au traitement de la douleur chez l’enfant. Ils doivent aussi s’intégrer dans des réseaux de connaissance afin de diffuser leur expertise dans les hôpitaux qui ne disposent pas d’une équipe pour la douleur chez les enfants. Le soutien, également sur base d’une convention avec le SPF Santé publique, sert à financer un mi-temps infirmier.
    ⇒ Liste des hôpitaux avec un contrat “traitement de la douleur chez les enfants"

Les résultats de ces initiatives sont présentés chaque année aux représentants des hôpitaux lors d’une réunion  nationale, où l’on consacre également du temps dans l’échanger des expériences et des procédures « evidence based ».

Vous trouverez ci-dessous les présentations de la dernière réunion ainsi que le programme des réunions annuelles précédentes. Les présentations des réunions précédentes peut être obtenue sur simple demande à chroniccare@health.belgium.be :

Les informations et les opinions exprimées dans ces présentations sont celles des auteurs respectifs et ne reflètent pas les positions officielles du SPF Santé publique. Le SPF Santé publique, ses services ou collaborateurs ne peuvent être tenus pour responsable de la manière dont il sera fait usage des informations contenues dans ces présentations.

Contact information

SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Direction Générale des Soins de Santé
Service Soins Aigus, Chroniques et Personnes Agées
Eurostation bloc II
Place Victor Horta, 40/10
1060  Bruxelles