Faire tatouer le prénom de mes enfants, un animal, une fleur, ou faire un piercing ? Sur quelle partie du corps ? Pourrais-je l’assumer durant toute ma vie ? Et sur quels critères choisir le salon de tatouage ou de piercing ? Vous aussi, vous y avez déjà pensé ? Se faire tatouer ou percer n’est pas une décision anodine. Des mesures obligatoires visent à sécuriser au maximum la pratique du tatouage et du piercing. Quelques conseils avant de franchir le pas.

Informations pour le citoyen (FAQ)

Quels sont les risques pour ma santé ?

Si le tatouage ou le piercing sont effectués dans de mauvaises conditions, ils comportent des risques pour la santé, tels que des infections bactériennes de la peau ou du cartilage, le tétanos, des infections virales (notamment les hépatites et le sida). Les pigments des encres ou les objets insérés peuvent parfois provoquer des réactions allergiques.

A quoi dois-je être vigilante au regard de mon état de santé ?

Consultez au préalable votre médecin si :

  • vous êtes enceinte
  • vous souffrez d’hémophilie, d’allergie, d’une maladie cardiaque, d’une diminution du système immunitaire ou d’infections à répétition…

Je vais me rendre à un festival prochainement et je compte me faire tatouer ou percer. Est-ce recommandé ?

Non, la présence de stands de tatouage ou piercing lors des festivals rock, salons de l’érotisme, foires et marchés divers est désormais interdite. Si la pratique du tatouage et du piercing a lieu lors d’un évènement, assurez-vous qu’elle a bien lieu dans des conditions hygiéniques et avec du matériel stérilisé.

Je veux me faire tatouer. De quelle manière dois-je être vigilant(e) ?

Regardez avant de vous précipiter. Etes-vous certain(e) que vous voulez vous faire tatouer le nom de votre partenaire actuel ? Aimerez-vous encore ce tatouage dans 10 ans ? Les modes passent!

Avez-vous réfléchi sur quel partie de votre corps vous voulez vous faire tatouer ? Est-ce sur un endroit visible ? Chaque employeur potentiel n’est pas toujours tolérant face à des tatouages visibles. Si vous regrettez un tatouage sur la moitié inférieure des bras et des jambes, vous aurez chaud l'été en le dissimulant sous un long pantalon ou des manches longues. Évitez les tatouages aux poignets et aux chevilles. Ils sont à l'origine de problèmes en raison de la fonction de ces articulations.

Évitez systématiquement la couleur rouge et les teintes rougeâtres. Ceux-ci se manifestent plus fréquemment par des réactions allergiques.

Je veux faire un piercing. A quoi dois-je être vigilant(e) ?

Le piercing laisse une trace à vie. Le matériel de piercing doit répondre aux recommandations européenne au sujet du Nikkel. Des bijoux que vous achetez à bas prix en vacances ne sont souvent pas dignes de confiance.

Sur quels critères choisir le salon de tatouage ou de piercing ?

Optez toujours pour un salon de tatouage ou de piercing qui est agréé et contrôlé par le SPF Santé publique.

Sur quoi porte le contrôle du salon de tatouage ou de piercing par le SPF Santé publique ?

L’inspecteur du SPF contrôle l’espace d’accueil, l’espace de travail, l’espace de nettoyage et la stérilisation du matériel et la qualité des produits comme les encres.

Quelles sont les obligations du salon de tatouage ou de piercing ?

Le salon de tatouage ou de piercing doit :

  • être agréé par le SPF Santé publique et avoir suivi la formation aux règles d’hygiène
  • vous accorder un délai de réflexion avant de procéder à l’acte
  • vous faire signer un document de consentement en 2 exemplaires. L’exemplaire qui vous est remis mentionne les risques liés au tatouage ou piercing, les cas qui nécessitent une visite chez le médecin, les contre-indications et complications possibles.
  • vous remettre un document précisant les soins à apporter durant la cicatrisation et les précautions à prendre.
  • vous renseigner par écrit l’identification des encres, et le numéro des lots utilisés.
  • Un tatoueur ne peut pas vous tatouer si vous êtes sous influence.

Après le tatouage ou le piercing, que dois-je faire ?

  • Appliquez scrupuleusement les soins conseillés par le professionnel.
  • Evitez l’exposition au soleil ainsi que les bains, les saunas et la piscine pendant la cicatrisation.
  • Evitez de toucher la zone où a été pratiqué le tatouage ou le piercing avec des mains sales. N’oubliez pas de vous laver les mains avant de manipuler ou nettoyer votre piercing.
  • Surveillez la cicatrisation. Si des douleurs apparaissent au niveau de la plaie, si vous avez de la fièvre, de l’infection, des lésions cutanées, des rougeurs ou des démangeaisons, consultez votre médecin.

Je vais donner du sang peu après le tatouage ou le piercing. Dois-je le mentionner ?

Oui. Mentionnez avant tout don de sang que vous avez subi un acte de tatouage ou de piercing, même si vous avez retiré l’objet ornemental. Votre don de sang pourrait être refusé pendant une période déterminée.

En quoi consiste la formation du professionnel du tatouage ou du piercing ?

Le professionnel apprend les principes de base de la désinfection, l’aseptie et le bon usage du matériel stérile. Les risques infectieux et hémorragiques, les premiers soins, la gestion des déchets, les principes d’hygiène, l’entretien des locaux et du mobilier font aussi partie de la formation.

Comment le professionnel obtient - il l’agrément du SPF Santé publique ?

Le professionnel suit une formation de 20 heures. La réussite d’un examen « pratique » en fin de formation permet d’obtenir l’agrément. L’agrément est une reconnaissance de la formation suivie par le professionnel et vise une garantie de service de qualité envers la population.

Comment puis-je voir que le salon de tatouage ou de piercing est agréé par le SPF Santé publique ?  

Demandez à voir l’attestation de réussite de la formation aux règles d’hygiène. Elle fait foi. Lorsque le praticien a réussi la formation, il reçoit son agrément.

Comment puis-je notifier une plainte ou un problème sanitaire que j’ai rencontré ?

Nous vous encourageons d'abord d'essayer de discuter de la plainte et de la clarifier. Souvent, le problème repose sur un malentendu qui peut être résolu avec une simple conversation.

Si vous avez constaté un problème d’hygiène, de stérilisation du matériel ou encore un problème au niveau de la qualité des encres utilisées, envoyez un mail à marcel.vanderauwera@sante.belgique.be. Votre plainte sera traitée par l’Inspecteur d’hygiène de la province concernée.

Et si le résultat est décevant ? A qui m’adresser si je souhaite enlever le tatouage ?

N’essayez jamais d’enlever le tatouage par vos soins. Consultez un dermatologue qui a de l’expérience avec cette pratique.

Environ 20% des personnes tatouées ont des regrets par la suite. Enlever un tatouage prend du temps, est cher et douloureux, et ne présente pas toujours le résultat désiré.

Quelles sont les avancées dans le secteur ces dernières années ?

Le SPF Santé publique est en charge de cette matière depuis dix ans. Il suit l’évolution de la pratique et prodigue des conseils de guidance pour sécuriser la pratique. Il veille également à conscientiser le citoyen aux risques. Il travaille au niveau Européen à la préparation d’une réglementation des conditions hygiéniques et de la qualité chimique des encres.

Existe-t-il une restriction d’âge ?

A l’heure actuelle il n’y a pas de limite formelle d’âge, bien que les mineurs soient toujours légalement sous l’autorité parentale. En 2017, une directive entre en vigueur qui oblige les jeunes de 16 à 18 ans à obtenir la permission d’un parent ou d’un responsable.

Les 5 bonnes pratiques du client :

  • Je ne me laisse pas tatouer ou percer sur un coup de tête, pour « faire comme les autres » sans avoir pris le temps de la réflexion.
  • Je ne me laisse pas tatouer ou percer sur un marché, une foire, à domicile ou ailleurs que dans un local spécialement aménagé.
  • Je ne me fais pas percer au pistolet. Ce n’est autorisé que pour le lobe de l’oreille.
  • Je ne retire jamais mon bijou avant la cicatrisation complète (sauf avis médical). Cela peut être source d’infection ou de contamination.
  • Je ne me laisse pas tatouer sur un grain de beauté ! Cela gênerait la surveillance de son évolution.

 

 

Contact information