Depuis 2002, un médecin en Belgique peut dans des conditions légales strictes pratiquer une euthanasie à la demande d'un patient. Toutefois, le médecin ne peut jamais y être contraint. Même si toutes les conditions légales sont remplies, un médecin est libre d'appliquer l’euthanasie ou de la refuser.

La demande d'euthanasie doit se faire par écrit si l’état mental du patient le permet au moment où l'euthanasie est évoquée.

Cependant, tout majeur ou mineur émancipé capable peut anticiper le cas où il ne pourrait plus manifester sa volonté (par exemple, en cas de coma). Il/elle peut alors rédiger une déclaration anticipée en matière d'euthanasie*. Mais attention, selon la législation belge, la déclaration ne peut dater de plus de 5 ans.


* Voir Glossaire