• Que font l’audiologue et l’audicien ?

Un audiologue est spécialisé dans l’audition et l’équilibre. L’audiologue est responsable de l'examen de la fonction d'audition et d'équilibre, afin de  soutenir le médecin spécialiste en oto rhino laryngologie (ORL) à poser un diagnostic.  
Mais l'audiologue peut également réaliser certains traitements, tels que : l’entraînement et la rééducation de l’audition chez les patients malentendants ou sourds, l’encadrement de personnes souffrant de bourdonnements d’oreilles, la rééducation des troubles de l’équilibre, etc.
L'audiologue effectue ces examens et traitements, qui relèvent du domaine de la santé, sous la supervision d'un médecin spécialiste, tel qu'un ORL. En dehors des soins de santé, l’audiologue peut assumer des tâches telles que la prévention en matière d’exposition au bruit et de gestion du bruit dans le secteur industriel, dans les écoles, etc.

Un audicien est spécialisé dans l'adaptation des aides auditives et de la partie externe des implants auditifs sur prescription de l’ORL. Il adapte les systèmes de protection contre les nuisances sonores, comme les bouchons d’oreilles faits sur mesure pour la natation ou pour protéger contre le bruit. Il s’occupe des dispositifs auditifs comme les systèmes de signalisation pour les personnes présentant une perte auditive.
Pour cela, une prescription d’un médecin est parfois requise. L’audicien peut effectuer d’autres prestations sans prescription.

Les audiologues exercent dans différents environnements : les services ORL hospitaliers, les polycliniques et cabinets indépendants, les centres de rééducation, les centres multifonctionnels, l’enseignement spécial, les services d’aide à domicile, les services de médecine du travail et les centres psycho-médicaux-sociaux (PMS), les soins aux personnes âgées, l’industrie, etc.

Les audiciens pratiquent notamment dans les centres auditifs, les centres médicaux et le secteur industriel.

Les audiologues et les audiciens peuvent aussi être employés dans des entreprises qui vendent et/ou fabriquent des appareils auditifs, des implants auditifs, des appareils d’audiométrie et d’autres appareils d’audiologie.

Top

  • Quelle formation faut-il suivre pour pouvoir exercer ces professions ?

L’audiologue et l’audicien doivent être titulaire d'un diplôme d’une formation correspondant à au moins trois ans dans l’enseignement supérieur de plein exercice, dont le programme d’études répond aux conditions énumérées à l'article 4 de l’arrêté royal du 4 juillet 2004. Il précise notamment les matières théoriques et pratiques qui doivent être couvertes pendant les formations d’audiologue et audicien.

Si vous répondez aux conditions de qualification minimales, vous êtes admissible à un agrément et un visa en tant que audiologue et/ou audicien. Après avoir reçu votre agrément et votre visa, vous devrez entretenir et mettre à jour vos connaissances et compétences professionnelles par une formation permanente.

Le gouvernement fédéral est compétent pour définir les conditions de qualification minimales pour l'exercice des professions de santé. Les Communautés sont compétentes pour l'interprétation de ces conditions de qualification et de l'organisation de l'enseignement. Vous trouverez plus d'informations sur leur site web : 

Top

  • Où trouver la liste des personnes autorisées à exercer la profession ?

Consultez la liste des détenteurs d’un visa leur permettant d’exercer (une partie de) la profession d'audiologue.

Consultez la liste des détenteurs d’un visa leur permettant d’exercer (une partie de) la profession d'audicien.

Les personnes marquées d’un astérisque (*) sont celles qui bénéficient d’une dérogation. Elles ont un visa limité qui ne leur permet d’accomplir que l’une ou plusieurs prestations et/ou actes relevant des professions d'audiologue et d'audicien. Pour savoir de quelles prestations ou actes il s’agit, renseignez-vous auprès du praticien concerné.

Top

  • Comment obtenir un visa pour pouvoir exercer ces professions ?

Après avoir reçu un agrément de l'une des Communautés, vous recevrez automatiquement votre visa du SPF Santé publique. Vous n'avez donc pas de démarches à entreprendre vers nous : c'est la Communauté concernée qui assure le suivi de votre dossier.  

Vous avez désormais accès à votre visa sur notre portail de téléchargement dès qu’il vous a été attribué. Vous pouvez alors le télécharger à tout moment avec votre carte d’identité électronique (eID) ou l’application « Itsme ».

Si vous avez obtenu votre diplôme à l’étranger, vous devez par contre demander un visa pour pouvoir travailler en Belgique. Suivez ensuite cette procédure

Top

  • Comment demander un agrément ?

Les Communautés octroient les agréments : 

Top

  • Pouvez-vous travailler en Belgique en tant qu’audiologue et/ou audicien avec un diplôme étranger ?

Si vous souhaitez exercer la profession d’audiologue et/ou d'audicien en Belgique avec un diplôme étranger, vous devez disposer d’un visa et d’un agrément ou d’une équivalence de votre diplôme étranger. 

Pour faire une demande, suivez cette procédure.

Top

  • Quelle est la réglementation de la profession en Belgique ?

Le chapitre 7 de la Loi coordonnée du 10 mai 2015 relative à l'exercice des professions des soins de santé définit les règles de base sur l’exercice des professions paramédicales. 

L’AR du 2 juillet 2009 définit que l’exercice de « l'audiologie »  est une profession paramédicale. 

L'AR du 4 juillet 2004 précise:​

  • Les titres professionnels d’ « audiologue » et « audicien ».
  • Les conditions de qualification minimales auxquelles il faut répondre pour pouvoir exercer les professions d’audiologue et audicien.
  • Les prestations techniques que l’audiologue et l’audicien peuvent exécuter.
  • Les actes qu’un médecin peut confier à un audiologue et un audicien.
  • Les conditions moyennant lesquelles les prestations techniques et les actes confiés peuvent être accomplis, comme l'obligation d'avoir une prescription et les conditions d'installation et d'aménagement des locaux destinés à l'appareillage auditif​.

Top

  • Où trouver les statistiques concernant le nombre d’audiologues et audiciens en Belgique ?

Dans les Statistiques annuelles 2018 vous trouverez les chiffres les plus récents relatifs au nombre global d’audiologues et audiciens agréés.

Dans le rapport Audiciens/audiologues sur le marché du travail 2016 vous trouverez les chiffres les plus récents relatifs au nombre d’audiologues et audiciens actifs.

Vous trouverez plus d’informations à propos de la collecte, de l’analyse et du traitement des données relatives au nombre de praticiens des professions des soins de santé en consultant la page “statistiques et planification.” 

Top

  • Où trouver de plus amples informations sur le remboursement des prestations de l’audicien ?

L’assurance obligatoire soins de santé (assurance maladie) intervient dans le remboursement de certaines prestations que l’audicien peut effectuer. Consultez le site de l’INAMI pour obtenir de plus amples informations à ce sujet :

Votre assurance complémentaire prévoit peut-être un remboursement majoré pour certaines prestations. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Top

  • Où trouver les avis donnés sur ces professions ?

Vous pouvez consulter les avis récents des différents organes d'avis du SPF Santé publique sur le site web des organes d'avis et de concertation relatifs à la santé.

Top

  • Avez-vous d’autres questions ?

Vous trouverez un complément d’information sur la page générale sur les professions paramédicales. Si vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, vous pouvez prendre contact avec le Contact Center

Top

Contact information

Contact center: 02/524 97 97