Retour à Professions paramédicales

Que fait l’ergothérapeute ?

L'ergothérapeute traite, accompagne et conseille les personnes confrontées à une lésion physique ou à une maladie, à des problèmes psychosociaux, à des problèmes cognitifs, à des troubles du développement ou de l'apprentissage ou au processus du vieillissement.

L'ergothérapeute est essentiellement employé en hôpital, dans des établissements résidentiels, dans des centres de réadaptation, mais également dans des centres de jour pour personnes âgées ou pour personnes présentant un handicap, dans des établissements d'enseignement, dans des centres de prévention, dans des centres de coordination d'aide et de soins à domicile,...

Les prestations techniques accomplies par l'ergothérapeute requièrent une prescription médicale circonstanciée. Elles s'inscrivent dans un plan global de réadaptation du patient, élaboré par une équipe pluridisciplinaire sous la direction d'un médecin ou en concertation et en collaboration avec un autre professionnel de la santé si la réadaptation se limite aux activités spécifiques de cette profession.

À cet égard, l'arrêté royal du 8 juillet 1996 distingue deux aspects essentiels dans la liste des prestations techniques. Il distingue, d'une part, l'aspect de l'observation ergothérapeutique et, d'autre part, celui des interventions ergothérapeutiques.

S'agissant de l'observation, l'ergothérapeute examine les capacités et incapacités fonctionnelles de la personne ainsi que ses activités dans son environnement ou participe à l'examen de celles-ci. Il en rédige un rapport technique qu'il adresse au médecin prescripteur.

Les interventions ergothérapeutiques consistent en une mise en situation et en un entraînement fonctionnel au moyen d'activités et de techniques spécifiques dans le but de voir la personne (re)fonctionner de la façon la plus autonome qui soit. Un travail de recherche est en outre effectué, des adaptations à l'environnement sont réalisées et des aides fonctionnelles ou des outils de rééducation temporaires sont conçus. Ensuite, le patient et son entourage sont correctement informés, conseillés et formés concernant l'utilisation de ces aides.

Quelle est la réglementation de la profession en Belgique ?

La loi définit (AR  du 8 juillet 1996):

  • Les conditions de qualification minimales auxquelles il faut répondre pour pouvoir exercer la profession d’ergothérapeute.
  • Les prestations techniques et les actes que le médecin peut confier au ergothérapeute.

Quelle est la formation à suivre ?

L’ergothérapeute est diplômé d'une formation de l'enseignement supérieur conforme aux conditions de qualification minimales énumérées dans l'arrêté royal du 8 juillet 1996.

Contact information

Contact center: 02/524 97 97