1. PlanCad, professionnels des soins de santé sur le marché du travail belge
  2. Prévision de la force de travail
  3. Modèle de planification
  4. Scénarios d'évolution de la force de travail
  5. Contingentement
     

PlanCad, professionnels des soins de santé sur le marché du travail belge

La banque fédérale de données des professionnels des soins de santé constitue une source importante d’informations. Elle donne un aperçu de toutes les personnes autorisées à exercer une activité professionnelle agréée en tant que praticien professionnel des soins de santé. Toutefois, le cadastre présente uniquement les individus autorisés à exercer une profession de santé (= licensed to practice), mais pas les personnes qui l’exercent effectivement (= professionnally active & practising).
 
Pour avoir un aperçu de la position sur le marché du travail des praticiens autorisés à exercer une profession des soins de santé, les projets PlanCad ont été élaborés, avec pour objectif de compléter les données du cadastre au moyen de données externes.
PlanCad s’inscrit de manière plus générale dans les missions de la Commission de Planification - Offre médicale.
 
La banque de données Datawarehouse Marché du travail & Protection sociale (DWH MT & PS), confiée à la Banque-Carrefour de la Sécurité sociale, constitue un important projet dans le cadre duquel les données socio-économiques provenant notamment des institutions suivantes sont couplées :

  • l’Office national de sécurité sociale (ONSS) et l'Office des régimes particuliers de sécurité sociale (ORPSS) pour les informations sur le statut en tant que salarié, prestations équivalent temps plein, etc.
  • l’Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI) pour les données sur le statut des indépendants, des groupes professionnels etc.
  • l’Institut national d’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI) pour les connaissances liées à la nomenclature des prestations de santé et des prestations INAMI.
 

 Ce couplage de données permet d’apporter une réponse à ces questions :

  • Combien de personnes sont-elles actives dans le secteur des professions de la santé en Belgique ?
  • A quoi ressemble la pyramide d’âge de ce groupe professionnel ?
  • Quelle est la répartition des domiciles et des lieux de travail ?
  • Combien d’équivalents temps plein (= critère relatif pour les prestations) sont prestés par ces personnes ?
  • Comment ce groupe professionnel est-il réparti sur les différents secteurs de la santé ?
  • Comment a évolué le groupe professionnel dans le temps ?

Consultez les versions les plus récentes des rapports PlanCad. Ces rapports concernent les professions des soins de santé suivantes : médecins, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, aides-soignants, logopèdes, pharmaciens, assistants pharmaceutico-techniques et audiciens/audiologues. Cette liste est complétée chaque année et mise à jour régulièrement avec les dernières données disponibles.
 

Prévision de la force de travail

Les données disponibles concernant le nombre de praticiens professionnels des soins de santé agréés et/ou actifs permettent de se faire une idée de la situation actuelle. Cependant, ces données ne disent rien sur les besoins futurs dans le secteur des soins de santé ni sur les actions à entreprendre. Afin d’évaluer l’offre des praticiens professionnels des soins de santé, les résultats de ce couplage de données est indispensable. Ce n'est qu'au départ d'une image correcte du "stock" actuel de dispensateurs de soins de santé dans une profession donnée et d'une compréhension des flux entrant et sortant annuels que des opinions sensées peuvent être émises concernant les évolutions futures.
 
La Commission de planification s’intéresse notamment aux aspects suivants :

  • Quelle est l’évolution du nombre d’individus actifs pour une profession des soins de santé déterminée en Belgique ?
  • Comment la pyramide d’âge de ce groupe professionnel va-t-elle évoluer à l’avenir ?
  • Le nombre d’équivalents temps plein (= critère relatif pour les prestations) est-il constant ou une autre tendance va-t-elle se développer ?
  • L’offre de praticiens professionnels des soins de santé pourra-t-elle, à l’avenir, répondre à la demande en soins de la population ?

Les données couplées sont utilisées dans un modèle de planification qui doit servir d’outil pour développer des perspectives d’avenir, de manière à pouvoir apporter une réponse à ces questions.
 

Modèle de planification

Afin de déterminer les besoins en matière d'offre médicale, la commission de planification élabore des scénarios d'avenir pour les différentes professions des soins de santé à l'aide d'un modèle de planification.

Ce modèle de planification est un modèle "stock-and-flow-model"; il part du principe que, pour chaque profession des soins de santé, il existe une demande et une offre. La demande émane de la population (en l'occurrence, la population belge) qui nécessite des soins de santé. L'offre est déterminée par le nombre de personnes qui, dans le secteur des soins de santé, exercent la profession en question.
 
“Stock” fait référence à l’offre disponible de prestataires de soins de santé et “flow” fait référence au flux de nouveaux prestataires de soins et d’individus qui cessent d’exercer une profession de soins de santé déterminée, par exemple à leur décès.

 

Scénarios d'évolution de la force de travail

Dans les scénarios d’avenir, l’équilibre entre le nombre de prestataires de soins et les besoins en soins de la population est examiné et les résultats des mesures de politique sont évalués.
 
Les scénarios sont élaborés avec la contribution des représentants des universités, des mutuelles, des communautés, de l’INAMI et, bien entendu, des différentes professions des soins de santé. Les experts de la Commission de planification font une estimation de l’évolution de l’offre médicale et des futurs besoins en soins et calculent ensuite le nombre de praticiens des soins de santé dont nous aurons besoin à l’avenir. Cette opération permet de connaître le nombre de prestataires des soins de santé attendus sur une période de 25 ans, par intervalles de 5 ans.
 
Des scénarios d’avenir ont déjà été élaborés pour les infirmiers, les médecins et les dentistes. Vous trouverez plus de détails sur cette page


Contingentement

Grâce aux travaux précédents (état des lieux des professionnels sur le marché du travail, scénarios de base et alternatifs d’évolution de la force de travail), la Commission de Planification - Offre médicale dispose des données lui permettant de fixer les quotas pour les médecins et les dentistes.