Le CCPIE doit, par voie de consensus, coordonner les positions belges pour des dossiers européens et multilatéraux, et est aidé en cela par les experts (fonctionnaires) compétents et membres des cellules stratégiques compétentes. Le CCPIE doit également convenir de la représentation de la Belgique aux réunions internationales.

Par ailleurs, l'Accord de coopération relatif au CCPIE impose les tâches suivantes :
• organiser la concertation entre les niveaux fédéral et régional en vue d’une exécution coordonnée à l’échelon national des recommandations et décisions prises à l’échelon international ;
• préparer les points de politique internationale de l’environnement portés à l’ordre du jour de la Conférence interministérielle de l’Environnement, au niveau des ministres belges ;
• superviser la collecte des données nécessaires pour répondre aux demandes d’information émanant des organisations internationales et évaluer si la rédaction d’un rapport commun se justifie ;
• rendre des avis aux ministres ou secrétaires d’État représentés au sein du CCPIE, lorsqu’ils en font la demande.