La Convention sel.

Dans le cadre du Plan Fédéral Nutrition Santé et de sa stratégie globale pour la réduction du sel auprès de la population, notre SPF est à l’origine de la Convention sur le sel, établie avec la participation volontaire de la fédération de l’industrie alimentaire (FEVIA) et la fédération de commerces et des services (COMEOS).  Cette Convention visait à une réduction de la consommation de sel par la population de 10% entre 2009 et 2012 par le biais de la réduction de sel dans les produits alimentaires  et par la sensibilisation de la population sur les risques de l’excès de sel dans l’alimentation.

Une campagne a été lancée par le SPF Santé publique, la campagne « Stop le sel ». Cette campagne met en évidence le lien direct existant entre la surconsommation de cet ingrédient et l’hypertension, responsable, chaque année, du plus grand nombre de décès dans notre pays.

La diminution progressive de la quantité de sel dans les produits alimentaires, entamée en 2009, touche essentiellement les produits à base de viande, les pains, les soupes déshydratées, les plats préparés et les fromages.

Une diminution de 7,5% à 36% actuellement constatée dans la composition de ces types de produits, fait de cette convention une véritable réussite.

En 2014, une étude consistant en une analyse d’urine pendant 24h sur un échantillon de 235 Belges a montré que la consommation de sel moyenne est de 9,5 g par jour contre 10,45 g/jour en 2009, soit 10% en moins, conformément à la Convention.

 

 

file:///C:/Users/rtd/Downloads/23.09_communique_de_presse_reduction_en_sel.pdf