Création d’une organisation internationale

 Eurotransplant est un organisme international qui a été créé en 1967 par le Professeur J.J. Van Rood et dont le siège est situé à Leiden aux Pays-Bas. Cette institution regroupe les centres de transplantation de plusieurs pays membres :

  • la Belgique,
  • les Pays-Bas,
  • le Grand-Duché du Luxembourg,
  • l’Allemagne,
  • l’Autriche,
  • la Slovénie,
  • la Croatie,
  • la Hongrie

Missions

En matière de prélèvements et transplantations d’organes, Eurotransplant est mandaté par l’Etat Belge et ce pour :

  • la répartition optimale des organes disponibles par l’élargissement du pool des donneurs et receveurs ,
  • l’établissement des règles d’attribution des organes,
  • s’assurer de la transparence et l’objectivité du système de sélection basé sur des critères médicaux,
  • la gestion de données relatives aux donneurs et aux receveurs,
  • la promotion, le soutien et la coordination de la transplantation d’organes.

C’est donc à Leiden, au siège d’Eurotransplant, que sont centralisées les données médicales, sérologiques et administratives des patients en liste d’attente pour la sélection du meilleur candidat à la transplantation lorsqu’un organe est disponible.

Eurotransplant a également de nombreux échanges avec d’autres organismes d’allocation nationaux et supranationaux comme :

 Fonctionnement

Au sein des pays d’Eurotransplant, chaque fois qu’un donneur est identifié, le coordinateur de transplantation du centre concerné entre en communication avec Eurotransplant.

Il lui signale les caractéristiques médicales du donneur. Dès que le receveur est identifié, Eurotransplant prévient le coordinateur de transplantation du centre où la transplantation doit avoir lieu.

Eurotansplant communiquera toutes les données utiles à l’organisation de la transplantation (heure du prélèvement, éloignement du donneur par rapport au receveur, moyens de transport de l’organe,….).

Lorsque la transplantation est réalisée, le coordinateur de transplantation avertit Eurotransplant qui retire alors le patient qui vient d’être greffé, de la liste d’attente.

Retourner sur la page d'accueil Don d'organes