• Que fait le diététicien ?

Le diététicien donne des conseils nutritionnels et diététiques pour préserver ou améliorer la santé du patient, ou pour optimaliser la santé (publique). Ces actes s’effectuent aussi bien dans le cadre des soins de santé préventifs et curatifs que dans le secteur alimentaire.

Dans le domaine des soins de santé, le diététicien effectue différentes prestations sur prescription d’un médecin. Ainsi, le diététicien traduit la prescription diététique du médecin en aliments et conseille le patient en matière de diététique. À cette occasion, le diététicien évalue l’autonomie du patient à pouvoir suivre les conseils donnés. Le diététicien fait rapport au médecin prescripteur pendant les différentes phases du traitement.

Le diététicien peut également poser certains actes, sur l’ordre et sous la responsabilité d’un médecin, comme mesurer la composition corporelle et la dépense énergétique du patient, ou évaluer les besoins en nutriments ou l’interaction entre aliments et médicaments chez certains patients.

Un diététicien peut exercer dans un cabinet privé ou être employé dans un hôpital, une maison de repos et de soins, etc.

Top

  • Quelle formation faut-il suivre pour pouvoir exercer la profession ?​

Le diététicien doit être titulaire d'un diplôme d’une formation d'au moins trois ans dans l’enseignement supérieur de plein exercice, dont le programme d’études répond aux conditions énumérées à l'article 3 de l’arrêté royal du 19 février 1997. Il précise notamment les matières théoriques et pratiques qui doivent être couvertes pendant la formation de diététicien.

Si vous répondez aux conditions de qualification minimales, vous êtes admissible à un agrément et un visa en tant que diététicien. Après avoir reçu votre agrément et votre visa, vous devrez entretenir et mettre à jour vos connaissances et compétences professionnelles par une formation permanente.

Le gouvernement fédéral est compétent pour définir les conditions de qualification minimales pour l'exercice des professions de santé. Les Communautés sont compétentes pour l'interprétation de ces conditions de qualification et de l'organisation de l'enseignement. Vous trouverez plus d'informations sur leur site web : 

Top

  • Où trouver la liste des personnes autorisées à exercer la profession ?

Vous pouvez trouver ici la liste des détenteurs d’un visa leur permettant d’exercer (une partie de) la profession de diététicien.

Les personnes marquées d’un astérisque (*) sont celles qui bénéficient d’une dérogation. Elles ont un visa limité qui ne leur permet d’accomplir que l’une ou plusieurs prestations et/ou actes relevant de la profession de diététicien. Pour savoir de quelles prestations ou actes il s’agit, renseignez-vous auprès du praticien concerné.

Top

  • Comment obtenir un visa pour pouvoir exercer la profession ?

Après avoir reçu un agrément ou une dérogation de l'une des Communautés, vous recevrez automatiquement votre visa du SPF Santé publique. Vous n'avez donc pas de démarches à entreprendre vers nous : c'est la Communauté concernée qui assure le suivi de votre dossier.  

Si vous avez obtenu votre diplôme à l’étranger, vous devez par contre demander un visa pour pouvoir travailler en Belgique. Suivez ensuite cette procédure

Top

  • Comment demander un agrément ou une dérogation ?

Les Communautés octroient les agréments et les dérogations: 

Top

  • Pouvez-vous travailler en Belgique en tant que diététicien avec un diplôme étranger ?

Si vous souhaitez exercer la profession de diététicien en Belgique avec un diplôme étranger, vous devez disposer d’un visa et d’un agrément ou d’une équivalence de votre diplôme étranger.

Pour faire une demande, suivez cette procédure.

Top

  • Quelle est la réglementation de la profession en Belgique ?

Le chapitre 7 de la Loi coordonnée du 10 mai 2015 relative à l'exercice des professions des soins de santé définit les règles de base sur l’exercice des professions paramédicales. 

L’AR du 2 juillet 2009 définit que la pratique de la diététique   est une profession paramédicale. 

L'AR du 19 février 1997 précise :

  • Le titre professionnel de « diététicien ».
  • Les conditions de qualification minimales auxquelles il faut répondre pour pouvoir exercer la profession de diététicien.
  • Les prestations techniques que le diététicien peut exécuter.
  • Les actes qu’un médecin peut confier à un diététicien.
  • Les conditions moyennant lesquelles les prestations techniques et les actes confiés peuvent être accomplis, comme l'obligation d'avoir une prescription.

Top

  • Où trouver les statistiques concernant le nombre de diététiciens en Belgique ?

Dans les Statistiques annuelles 2018 vous trouverez les chiffres les plus récents relatifs au nombre global de diététiciens agréés.

Vous trouverez plus d’informations à propos de la collecte, de l’analyse et du traitement des données relatives au nombre de praticiens des professions des soins de santé en consultant la page “statistiques et planification.” 

Top

  • Où trouver de plus amples informations sur le remboursement des prestations ?

L’assurance obligatoire soins de santé (assurance maladie) intervient dans le remboursement de certaines prestations que le diététicien peut effectuer. Consultez le site de l’INAMI pour obtenir de plus amples informations à ce sujet :

Votre assurance complémentaire prévoit peut-être un remboursement majoré pour certaines prestations. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Top

  • Où trouver les avis donnés sur cette profession ?

Vous pouvez consulter les avis récents des différents organes d'avis du SPF Santé publique sur le site web des organes d'avis et de concertation relatifs à la santé.

Top

  • Avez-vous d’autres questions ?

Vous trouverez un complément d’information sur la page générale sur les professions paramédicales. Si vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, vous pouvez prendre contact avec le Contact Center

Top

Contact information

Contact center: 02/524 97 97